Les marques ne sont pas sincères

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Greenflex, un cabinet de conseil en développement durable, vient de rendre public son baromètre des marques les plus engagées dans le domaine de l'environnement ou des économies d'énergies. Elles ont un rôle très important à jour auprès des consommateurs, mais très peu s'investissent réellement.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le développement durable est bien vu. Et les marques n’hésitent pas à mettre en avant les qualités environnementales ou soi-disant environnementales des produits qu’elles proposent. Mais si on se penche sur leur réel intérêt pour les économies d’énergie ou la lutte contre le gaspillage, le chemin est encore long.

Greenflex, un cabinet spécialisé dans les questions de développement durable a rendu public cette semaine un baromètre réalisé auprès de 88 marques.

Très peu de marques montrent qu’elles sont engagées

Elles ont pourtant un véritable rôle à jouer auprès des consommateurs.

Les marques qui vendent du jambon ne se préoccupent pas de la provenance des porcs, souvent industriels et bourrés d’antibiotiques.

Les fabricants de yaourts sont opaques sur les laits qu’ils utilisent.

Quant aux jus d’orange, ils sont fabriqués avec des fruits bourrés de pesticides.

En revanche, une grande marque de biscuits a monté un vrai partenariat avec des agriculteurs, qui produisent avec moins d’eau et limitent  l’utilisation de pesticides. Et une enseigne de vêtements accueille ses clients avec cette affiche "Avez-vous vraiment besoin d’acheter une nouvelle veste  ?"

D’une manière générale, ce sont les marques alternatives, écolabellisées ou bio qui sont sincèrement les plus engagées, et jouent un véritable rôle éducatif auprès des consommateurs.

Vous êtes à nouveau en ligne