Choisir le bon thon

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le thon Albacore, sur-pêché dans l'Océan Indien est en danger, selon Greenpeace. Ce thon est très utilisé pour les conserves. le consommateur peut choisir celles qui ne mettent pas en danger les ressources, à condition de bien étudier les boites, et de choisir les bonnes marques.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

On parle souvent du thon rouge, menacé par la surpêche et rarement du thon en boite

9 familles françaises sur 10 consomment du thon en boite. Dans  ces boites : du thon tropical. Selon  l’association Greenpeace, certaines techniques de pêche ne sont pas respectueuses de l’environnement, et des espèces sont désormais menacées par les conserves. Le thon en boite le plus consommé en France est l’Albacore

Pour François Chartier, chargé de campagne Océan chez Greenpeace, ce thon est en grand danger.

Le consommateur, à travers ses choix, peut agir

L'association Greenpeace a mené il y a quelques mois une grande enquête réalisée auprès des 10 principales marques de thon vendues en France. D'après l'association, certaines ne prennent pas du tout en compte la préservation des ressources ou l'environnement.

Le listao n' est pas menacé, et c'est aussi le thon le moins cher

Quant au thon blanc, ou thon germon, il est pêché en Atlantique nord-est ou dans  l'Océan Pacifique, où il serait moins en danger. La provenance du thon est en général indiquée sur les boites. Mais les plus gros volumes vendus en France viennent de l’Océan Indien.

Trois marques sont bien notées par l’enquête de Greenpeace: système U, Connétable, et le Phare d'Eckmühl

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne