Toulouse : les habitants du Mirail dénoncent la fermeture de deux collèges défavorisés

France 3

À Toulouse (Haute-Garonne), les parents d'élèves sont mobilisés, ils ne veulent pas de la fermeture de deux collèges du quartier sensible du Mirail.

Au pied des HLM, en plein quartier du Mirail et de la Reynerie à Toulouse (Haute-Garonne), le collège Raymond-Badiou va disparaître. Dès septembre prochain, l'établissement sera vidé petit à petit de ses élèves avant sa destruction prévue dans quatre ans. "Ce collège fait partie des 100 collèges qui ont été identifiés comme faisant partie des collèges les plus en difficulté en France", explique Thierry Junca, principal du collège Raymond Badiou.

Objectif : favoriser la mixité sociale

La décision a été prise il y a quelques semaines par le conseil départemental pour favoriser la mixité sociale. Les élèves ne comprennent pas. "Pourquoi c'est notre collège ?! C'est très dommage", se désole une collégienne. En salle des professeurs, les réactions sont quasi-unanimes. Beaucoup ont choisi de travailler ici, ils ne veulent pas de la fermeture du collège.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne