Prof en banlieue, pourquoi j'ai craqué ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Question que l’on se pose à la lecture de Jours tranquilles d’un prof de banlieue, publié chez Grasset. Martin Quenehen, son auteur, est notre invité…

A chaque rentrée depuis une quinzaine d’années maintenant, un jeune professeur prend la plume pour décrire ou dénoncer les conditions d’enseignement en banlieue - c’en est presque devenu un genre littéraire. Cette année, c’est donc Martin Quenehen qui nous livre son brûlot, il a enseigné l’histoire géo pendant sept ans et il est aujourd’hui producteur à France Culture. « J’ai 32 ans et pas la vocation du Christ. J’ai mon jardin à cultiver avant la retraite ». Il faut être Jésus pour enseigner aujourd’hui ?

Pour en savoir plus

Jours tranquilles d'un prof de banlieue, Martin Quenehen (Grasset, 2011).

Vous êtes à nouveau en ligne