Le CAP a-t-il un avenir ?

On le donnait moribond il y a 20 ans, il connaît une nouvelle jeunesse, c’est le CAP, le Certificat d’aptitude professionnelle, un des plus vieux diplômes de France.

Le CAP
a-t-il un avenir ? On pose la question à Françoise Kogut-Kubiak, chargée
d’études au Cereq, le Centre d’études et de recherche sur les qualifications,
qui publie une note intitulée « Le CAP : disparition ou
renaissance
 » .

Résumé de la note :

"Longtemps considéré comme le diplôme de « l’excellence ouvrière », le
CAP a peu à peu été concurrencé par l’arrivée de nouveaux diplômes. Cent
ans après sa création, il reste néanmoins présent dans le paysage des
certifications, conservant sa suprématie dans certains secteurs bien que
disparaissant dans d’autres. Depuis la réforme de la voie
professionnelle de 2009, il devient même l’unique diplôme de niveau V
accessible depuis la classe de troisième."

Vous êtes à nouveau en ligne