Immersion : quand l'école publique impose l'uniforme

France 2

Comment les élèves vivent-ils l'uniforme dans un établissement public d'excellence qui recrute des jeunes issus de quartiers défavorisés ? Reportage.

7h30, c'est l'heure du petit déjeuner dans un lycée d'excellence. Et ici, les 500 élèves portent le même uniforme : chemise blanche, blazer, jupe noire pour les filles. Avec une petite complication pour les garçons : le nœud de cravate. Ici, ce n'est pas un établissement huppé : la plupart des élèves viennent de quartiers sensibles de banlieue parisienne, ils ont été sélectionés sur dossier. Grâce à l'uniforme, certains expliquent ne pas être jugés sur leur marque de basket par exemple.

L'uniforme leur apprend à bien se tenir

Mais l'uniforme change-t-il la manière d'apprendre ? Pour un professeur interrogé par France 2, les élèves ne sont pas plus concentrés, mais cela leur donne des codes et des habitudes pour leur vie future. Les élèves ne se tiennent pas de la même manière en uniforme qu'en jogging. Mais à la pause déjeuner, l'uniforme n'est pas très agréable pour jouer au foot. Son prix ? 250 euros par famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne