Haute-Savoie : quand les enfants n'ont plus le droit de manger à la cantine

FRANCE 3

Depuis septembre, les enfants de Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie) dont l'un des deux parents ne travaille pas, ne peuvent manger à la cantine qu'une fois par semaine.

Depuis la rentrée de septembre, Roshanak n'a pas le choix. Elle ne déjeune avec ses amis de l'école qu'une fois par semaine. Le reste du temps, c'est à la maison. Pour sa famille d'origine iranienne, la cantine est pourtant un lieu d'intégration important.

Des parents d'élèves mécontents

Sur la commune de Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie), l'accès à la cantine est ainsi limité à tous les enfants dont l'un des parents ne travaille pas. Une mesure d'économie, affirme le maire de centre droit. Saint-Julien n'est pas la seule commune de Haute-Savoie à limiter l'accès au restaurant scolaire. Une situation dénoncée par les parents d'élève. Que l'on soit chômeur ou malade, les parents ont les mêmes droits que les autres, disent-ils.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne