Education : quand les politiques dédaignent les scientifiques

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dans moins d'un mois, les résultats de l'enquête Pisa de l'OCDE vont tomber. Elle mesure le niveau des élèves de 15 ans dans le monde. Et Vincent Peillon croit déjà savoir que la France va encore décrocher un bonnet d'âne. Rien d'étonnant selon la journaliste Maryline Baumard, qui publie un livre en forme de réquisitoire...

Titre de ce livre : La France enfin première de
la classe
– il paraît chez Fayard. Maryline Baumard est
responsable du service éducation du Monde.

Résumé par l'éditeur :

"Comment s'y prendre pour avoir la meilleure école du monde dans dix ans ?
PISA, le Programme international pour le suivi des acquis des élèves,
révèle une école française sur le déclin. Le niveau n'en finit pas de
baisser. Ce n'est pas une surprise. C'est encore moins une fatalité. La
nouvelle gifle de fin 2013 doit être salutaire car la France peut se
hisser dans le peloton de tête. Pour y parvenir, il faut penser
différemment, regarder ce qui fonctionne à l'étranger. Cette enquête au
cœur des pays qui font mieux que nous raconte comment la Floride apprend
à lire à tous et pourquoi les adolescents de Shanghai pulvérisent les
records mondiaux en maths. L'auteur a interrogé les meilleurs
scientifiques. Du spécialiste du cerveau Stanislas Dehaene à
l'économiste Esther Duflo, les chercheurs savent ce qui rend l'école
efficace, ils ont étudié les méthodes qui permettent à tous les enfants
de vraiment apprendre à lire, écrire et compter. Écouter ces experts
doit aider les parents et les enseignants à donner enfin à l'élève
France le bulletin scolaire qu'elle mérite."

En savoir plus : réécouter aussi l'entretien de Maryline Baumard sur France Inter dans le 5/7 du 6 novembre

 

Vous êtes à nouveau en ligne