Décrochage scolaire : le comprendre pour l'anticiper

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il en va du décrochage scolaire comme du reste : mieux vaut le prévenir qu'avoir à le guérir... Des réponses existent. Elles sont détaillées par Julie Chupin dans un livre qui vient de sortie chez Autrement...

Référence du livre : Echec scolaire : la grande peur / Décrochage : prévenir, aider, accompagner (Autrement, 2013).

Julie Chupin présente son ouvrage au Café pédagogique :

"Il y a une ardente obligation à ne pas laisser les jeunes décrocheurs dans l'angle mort des politiques publiques. Il faut faire savoir aux jeunes et aux familles ce qui existe comme dispositifs pour qualifier les jeunes, favoriser leur insertion professionnelle ou les ramener aux études. Il faut avoir une idée de l'importance du phénomène : chaque année c'est environ 150 000 à 165 000 jeunes qui ne trouvent pas leur place à l'école. Il y a vraiment une obligation nationale à leur permettre d'acquérir un savoir professionnel. On peut aussi prendre la question sous un angle pragmatique : ces jeunes, si on ne trouve pas de solution, vont poser des difficultés et coûter cher à la société." Lire tout l'entretien sur le Café pédagogique

Vous êtes à nouveau en ligne