Crise : le diplôme protège toujours mais les Etats dépensent moins

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les diplômés résistent à la crise, mais à cause de la crise les Etats investissent moins dans l'éducation. C'est un des enseignements majeurs de la nouvelle édition de la vaste étude " Regards sur l'éducation " de l'OCDE. Analyse avec Eric Charbonnier, de l'OCDE.

Les conclusions de l'OCDE :

"L'écart en termes d'emploi entre les jeunes qui ont un bon niveau
d'instruction et ceux qui ont abandonné tôt leurs études n'a cessé de se
creuser pendant la crise. Une bonne instruction est le meilleur
contrepoids au manque d'expérience professionnelle, selon la dernière
édition du rapport annuel Regards sur l'éducation de l'OCDE.

Le taux de chômage des personnes qui n'ont pas achevé le deuxième
cycle de l'enseignement secondaire est près de trois fois plus élevé
(13 % en moyenne dans les pays de l'OCDE) que celui des diplômés du
supérieur (5 %). Entre 2008 et 2011, le taux de chômage des travailleurs
peu qualifiés a progressé de 4% environ, contre une hausse de 1.5%
seulement pour les individus hautement qualifiés." Lire la suite sur le site de l'OCDE

Le blog d'Eric Charbonnier

Vous êtes à nouveau en ligne