Chroniques d'un lycée pro

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Comment transmettre des savoirs scolaires à des élèves dont l'univers, le langage et la vie quotidienne semblent étrangers à la culture académique ? C'est la question qui parcourt le nouveau livre de Dominique Resch, professeur dans un lycée professionnel des quartiers Nord de Marseille

La présentation de C'est qui Catherine Deneuve par l'éditeur (Autrement) :

"Comme dans toute classe, l'année commence par la fiche de
présentation. Mais Kévin, des adresses, il en a trois. Celle de son père, celle
de sa mère, et celle où il habite un peu en ce moment. Ça commence mal... Le
tout, quand on est prof, ce n'est pas tant de transmettre un savoir aux élèves
que d'avoir réponse à tout et de s'en vanter. Et aussi de partager ses talents
cachés : savoir jeter à coup sûr une boulette de papier à quatre mètres de la
poubelle, par exemple, peut s'avérer très utile... Cette année, le prof a réussi
à organiser une visite à Cannes. Ce qui bizarrement, n'est pas du goût de tout
le monde : " Être invité au Festival à Cannes, cela fait rêver pas mal de
monde... -On est obligé, m'sieur ? Et si on vient pas, on peut rester chez nous ?
-Nous sommes les seuls de toute l'académie à être invités. C'est une chance. On
va pouvoir aller voir des films inédits. On pourra rencontrer des gens du
métier du cinéma. Et puis nous allons être reçus comme des rois. Par exemple,
il est prévu qu'on aille voir une projection en présence de Catherine Deneuve.
Elle sera là pour répondre à nos questions. Chouette non ? -C'est qui Catherine
Deneuve ? En une vingtaine de séquences savoureuses, Dominique Resch nous fait
partager son amour du métier, et son sens inné de la comédie."

Dominique Resch tel qu'il se présente sur le HuffPost, où il
tient chronique :

Dominique Resch est l'auteur de Mots de tête et de C'est qui Catherine Deneuve ? (Editions Autrement)
où il dévoile son goût passionné pour l'enseignement dans les quartiers
nord de Marseille.

Tout petit, Dominique Resch est né dans l'école communale de Bazegney
(C'est dans les Vosges). Depuis, il a eu cinquante ans. Entre temps,
d'un continent à l'autre, il a souvent changé de crémerie, avant de
repasser par la basse-cour de sa grand-mère, qui lui a inspiré son
premier roman "Les Poules". Il a ensuite écrit "Pédiluve et bénitier"
puis "Le Pouce d'un autre", aux Editions Transbordeurs.

Vous êtes à nouveau en ligne