Livret A et contrat d'assurance vie

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une première question de Françoise sur ses avoirs en banque. Elle possède un compte courant, un Livret A et un contrat d’assurance vie. Et elle pose deux questions. Les banques françaises sont –elles sûres ? Et le rendement de son contrat d’assurance vie va-t-il baisser cette année ?

Ce qui rend fébrile Françoise c’est l’implication des banques dans ce que l’on appelle les dettes souveraines, autrement dit les dettes des Etats. La liste est longue, Grèce, Espagne, Portugal, Irlande, Italie pour les plus patents. On a même entendu des rumeurs sur la fragilité des banques françaises. Un discours destiné à permettre à des spéculateurs, essentiellement des fonds américains, de gagner de l’argent en pariant sur la baisse et en empochant les bénéfices. Car c’est bien connu le malheur des uns fait le bonheur des autres.
Pour autant, les avoirs de Françoise sont-ils garantis ? La réponse est oui ! Il existe un fonds dédié qui couvre les dépôts et les comptes à terme à hauteur de 100.000 euros par personne.
Le compte courant de Françoise est couvert à hauteur de 100.000 euros. 100.000 euros par déposant et par établissement. Donc si Françoise à un autre compte bancaire dans une autre banque, cette garantie de 100 000 euros s’applique une seconde fois.

  • Pour le Livret A

    C’est une autre garantie qui a été mise en place. Une garantie du montant des dépôts par l’Etat et par la Caisse des dépôts.

  • Pour l’assurance vie ?

    C’est là encore une autre garantie spécifique à l’assurance vie d’un montant de 70.000 euros pour tous les contrats détenus par un même assureur.
    _ Donc Françoise peut être rassurée. Son argent est sécurisé.

    Concernant le rendement de son contrat d’assurance vie, va-t-il baisser cette année ?

    On va envisager le cas des fonds en euros. Les autres dépendent de la composition du placement dans lequel il y a des actions et tout dépendra de l’état de la bourse dans les prochaines semaines et prochains mois.
    La question de Françoise est intéressante car elle met en évidence le lien qui existe entre les banques, les compagnies d’assurance et les dettes d’un Etat.
    En France, les banques et les compagnies d’assurance achètent de la dette française. Ce sont d’ailleurs les plus grands acheteurs de la dette de l’Etat France parce que c’est garanti. On imagine mal la France ne pas payer ses dettes. Et ça rapporte sans risque majeur. D ailleurs, pour la petite histoire, ceux qui attaquent les banques avec de fausses rumeurs de possible défaillance, s’attaque en fait à l’euro et à l’Etat français. Si l’Etat français était défaillant, ne remboursait pas ses dettes, aucune banque n y résisterait. Ceci, c’est pour se faire peur car bien sur cela n’arrivera pas.
    _ Mais les banques et les compagnies détiennent par exemple en plus ou moins grande quantité de la dette grecque.

    Et cela risque de faire baisser les rendements des contrats d’assurance vie ?

    Oui. C’est le principe de la mutualisation des bénéfices mais aussi d’éventuelles pertes. Mais cela ne signifie nullement qu’il faille se détourner des contrats d’assurance vie.

    Une question d’Arthur sur le Livret A et les autres livrets. Du coté des rémunérations que peut-on en attendre ?

    Du coté du Livret A et du LDD- le livret d’Epargne durable, ex CODEVI, pas de surprise. Le taux de rémunération a été augmenté au 1er aout dernier : 2,25% au lieu de 2%. Un relèvement du à la hausse de l’inflation sur la période considérée. Il faut rappeler que ces rémunérations sont nettes et sans impôts ni prélèvements sociaux ce qui reste exceptionnel par les temps qui courent. On peut y déposer jusqu’à respectivement 15 300 euros et 6 000 euros.
    _ Les autres Livrets dits super livrets sont fiscalisés mais on peut y déposer beaucoup plus d’argent pour une rémunération brute identique ou un peu plus élevé. Il faut surveiller les promotions avec leurs taux dopés souvent sur 3 mois.

    On peut obtenir plus de rémunération par d’autres moyens ?

    Oui, à condition de ne pas avoir besoin de son épargne immédiatement. Il y a ce que l’on appelle les comptes à terme. Il faut laisser son argent bloqué 3 mois ou par exemple 36 mois.
    _ Par exemple, chez VTB Bank, les offres sont intéressantes avec une rémunération de 2,35% pour une immobilisation sur 3 mois et 3,85% pour 36 mois.

Vous êtes à nouveau en ligne