Les limites des comparateurs d'assurances vie, habitation ou santé

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Attention aux sites qui comparent les différents produits financier ou autres contrats d’assurance automobile, habitation, santé. Ils ne comparent pas tous les mêmes choses. Décryptage.

Plus de 80% de nos concitoyens se renseignent sur internet avant d’acheter. Une pratique courante pour les produits de consommation. On cherche, on compare et ensuite on va acheter en magasin. Mais cette pratique s’est étendue aux produits financiers, aux services et en particulier aux contrats d’assurances. C’est la raison pour laquelle fleurissent sur la toile de nombreux sites dits de comparaison qui se font fort de comparer des contrats d’assurance automobile, habitation, santé. Aujourd’hui on peut ainsi presque tout comparer.

Parfois ces comparateurs ne sont pas vraiment indépendants

Mais attention, les critères retenus ne sont pas exhaustifs et parfois ces comparateurs ne sont pas vraiment indépendants. Le critère le plus souvent mis en avant est le tarif, quand ce n’est pas le seul.

Le cabinet Molitor Consult, spécialisé dans l’étude et la communication du secteur de  l’assurance,  vient de publier Les comparateurs d’assurance en mouvement . Après avoir interrogé les assureurs et les internautes, étudié les pratiques des comparateurs d’assurance à l’étranger et mis en avant les bonnes pratiques, l’étude rappelle en particulier que la seule focalisation sur le tarif est une erreur.

 

Jean-Luc Gambey, directeur associé de Molitor Consult a dirigé cette étude. Son conseil : "Ne pas uniquement regarder par le prisme tarifaire. Le moment de vérité, c'est quand on a un sinistre. Il faut donc regarder la qualité de l'offre et de la relation client

C’est le rapport entre les tarifs et les garanties qu’il faut avant tout examiner et se renseigner sur la réputation de la compagnie

 

C’est quand survient un sinistre, quand on perçoit l’indemnisation que l’on peut dire si l’on était bien assuré ou non. A-t-on été correctement renseigné ? Dispose-t-on d’un véritable interlocuteur ou se retrouve-t-on seul à se débattre dans les démarches ? A-t-on été correctement indemnisé ?

C’est donc bien le rapport entre les tarifs et les garanties qu’il faut avant tout examiner mais aussi se renseigner sur la réputation de la compagnie. Et pour cela, consulter les blogs nombreux et variés des internautes et bien sûr les sites des associations de consommateurs.

Et se rappeler que les comparaisons ne portent pas sur la totalité des contrats disponibles. Seulement sur certains d’entre eux.

 

Vous êtes à nouveau en ligne