Les actions flambent. Conseil : "S’intéresser surtout à l’Europe"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La Bourse a progressé de plus de 25% au cours des trois derniers mois. Alors que les obligations d’État ne rapportent plus grand-chose, les actions peuvent progresser de 7 à 8% par an.

Quand on sait qu’il faut une rentabilité de 5% brut pur obtenir une rentabilité de 3% net, on ne peut compter que sur les actions.

Encore faut-il accepter de prendre des risques qui sont élevés sur une courte période, et raisonnables sur une période longue. Éviter le day trading qui coûte cher et éviter trois erreurs qui relèvent de la psychologie. Se garder de ce que l’on appelle les biais comportementaux, comme l’explique Jérôme Magnin, associé de la GEFIP, Gestion Financière Privée.

En suivant ces conseils, on devrait faire progresser un portefeuille d’actions. Les gestionnaires conseillent de s’intéresser surtout à l’Europe, compte tenu de la hausse du dollar, de la baisse des matières premières et des liquidités mises à disposition par la BCE plutôt qu’aux États Unis où les marchés ont beaucoup progressé ces dernières années.

Vous êtes à nouveau en ligne