Le Handicap sous ses aspects sociétaux et financiers

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les prix OCIRP qui regroupe un grand nombre d’institutions de prévoyance ont, vendredi dernier, avec le concours de Radio France fait connaître les lauréats 2014. Parmi 238 dossiers présentés par des acteurs des secteurs privés, public et associatifs, 9 lauréats ont été choisis par un large jury présidé par Axel Kahn.

Le handicap ou plutôt les handicaps s’inscrivent dans un cadre institutionnel en France. Avant de parler des droits financiers,  interrogeons-nous sur la manière de faire reconnaître un handicap pour soi ou un proche. Et tout commence par la mise en place d’un plan de compensation.

 

En ce qui concerne  les droits financiers des handicapés, il faut différencier les enfants handicapés et les adultes handicapés. Pour les premiers il existe une allocation d’éducation de l’enfant handicapé avec des compléments financiers qui se greffent sur elle selon la catégorie du handicap. Il existe dix catégories. Les parents doivent résider en France et il n’y a pas de conditions de ressources.

Pour les adultes handicapés, l’allocation de référence est l’allocation aux adultes handicapés. Plus d’1 million de personnes la perçoivent. Il faut un taux d’incapacité  soit d’au moins 80% soit entre 50 et 80% quand il existe une restriction à l’emploi. Il existe des conditions de ressources. En 2013, on prenait en compte les revenus de 2011 et l’allocation était versée à ceux dont les ressource, pour une personne seule, ne dépassait pas 9 319 euros et 08 centimes, soit 2 329 euros 77 centimes par trimestre pour une personne seule.

 

La carte d'invalidité peut être demandée par ceux qui un taux d’incapacité d’au moins 80%. Elle s’accompagne  d’avantages fiscaux en terme de quotient familial, une majoration du montant de chèques vacances quand ils sont versés par l’entreprise. Et sous condition de ressource à une exonération de la redevance audiovisuelle.

 

La carte "priorité pour personne handicapée" est, elle, délivré à ceux et celles  parmi les adultes dont le taux d’incapacité  est inférieur à 80% et qui n’ont donc pas droit à la carte d’invalidité. Elle ouvre droit à des places assises en particulier dans les transports en commun. A noter qu’il existe aussi une carte européenne de stationnement pour handicapés qui remplace les anciennes cartes "GIC" grand invalide civil.

Vous êtes à nouveau en ligne