La Silver économie : source de croissance si...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Mercredi dernier, la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement a été votée par l’Assemblée nationale. Il s’agit surtout d’adapter la ville et le logement aux personnes âgées qui, l’âge aidant, perdent leur autonomie.

Mercredi dernier, la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement a été votée par l’Assemblée nationale. Il s’agit surtout d’adapter la ville et le logement aux personnes âgées qui, l’âge aidant, perdent leur autonomie. Des mesures ont été prises même si elles restent modestes, très en dessous des besoins et avecbeaucoup de retard tant de la pat du présent gouvernement que des précédents , elles ont au moins le mérite d’exister. Hausse de l’APA­ l’allocation personnalisée d’autonomie par exemple. 

 

Il n’empêche que beaucoup de problèmes ne sont pas réglés. Le reste à charge, autrement dit, ce que le retraité ou le plus souvent sa famille doit débourser pour payer la maison de retraite reste très élevé. Rappelons les chiffres. La retraite, en moyenne, d’une femme est aujourd’hui de 932 euros, celle d’un homme de 1.600 euros et donc la retraite moyenne, toutes populations confondues, est de 1.256 euros. Le coût moyen d’un établissement de type maison de retraite s’établit à 2.000 euros. 

 

Pourtant les besoins d’une population vieillissante sont une source de croissance

C’est ce que l’on appelle la "silver économie". La silver économie, c’est aussi sous différentes formes, la possibilité pour chacun d’entre nous d’investir dans l’économie. Pour ses vieux jours, avec l’allongement de la durée de la vie et des retraites de plus en plus chiches, les classes moyennes sont les plus appauvries en la matière. Pas assez pauvres pour bénéficier de la prise en charge par notre République et pas assez riches pour vivre dans la dignité. 

Vous êtes à nouveau en ligne