Prenez soin de vous. Prenons soin de notre planète

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, Benjamin Mathieu propose des clés et des conseils pour le bien-être au quotidien. Aujourd'hui, un site pour préserver la planète : cacommenceparmoi.org

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Il faut prendre soin de la planète de façon très concrète. Peut-on sauver les éléphants africains en faisant son propre dentifrice ? Non. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire, baisser les bras face au changement climatique. J’ai rencontré une sorte de super-héros écolo du quotidien qui m’a démontré qu’on pouvait agir à notre niveau de citoyen-consommateur. Il s’appelle Julien Vidal, ne porte pas de slip moulant vert ni de cape, il a juste créé un site internet qui inspire, cacommenceparmoi.org et s’est lancé un challenge de grande ampleur.

Une démarche qui a le mérite d’être simple et pas culpabilisante


C’est un peu le principe. Julien Vidal voulait agir pour la planète de façon positive, joyeuse. Il a commencé son défi par des actions toutes simples, à la portée de tous. Et s’est petit à petit laissé entraîner de plus en plus loin : "La première action, c'était un stop pub, très facile sur la boîte aux lettres. Et puis petit à petit de réduire ma consommation d'eau avec une bouteille dans le réservoir des toilettes. Aussi changer mon alimentation en passant au végétarien, au bio, au local, ensuite changer de banque."


Et loin d’être anecdotiques, ces actions ont un vrai impact. Exemple avec l’autocollant "stop pub" sur votre boite aux lettres qui permet d’économiser 40 kilos de papier en moyenne par an pour un foyer, ce n’est pas rien. 

Sur les 400 actions qui sont proposées, certaines sont plus contraignantes que d’autres

Une toute simple, consommer moins de viande en mangeant par exemple végétarien une fois par semaine. Cela vous permet de réduire votre empreinte carbone. On peut aussi prendre son vélo pour les petits trajets, vider sa boîte mail car conserver tous vos courriels non lus consomme en fait beaucoup d’énergie, ou se laver au savon, on ne peut pas dire que ça soit très compliqué.
Mais faire son compost chez soi par exemple, c’est se lancer dans une romance avec des vers de terre. Quant à faire ses produits de beauté soi-même (shampoing, dentifrice, déodorants,…) cela demande de se transformer un spécialiste du bicarbonate de soude.
Bisounours, doux-dingue, naïf ou incorrigible optimiste ? Julien Vidal a tout même réussi par diviser par cinq son empreinte carbone, deux tonnes de CO2 par an contre dix tonnes pour un Français moyen. Belle performance, tout en gardant le sourire, sans manger des racines toute la journée ni s’habiller avec des vêtements en chanvre !

Vous êtes à nouveau en ligne