Prenez soin de vous. La phytothérapie de l'été

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, Edwige Coupez propose des clés et des conseils pour le bien-être au quotidien. Aujourd'hui, comment soigner les petits bobos de l'été avec des plantes.

Et si la nature avait le pouvoir de nous guérir ? Cette question est au cœur du nouveau numéro du Monde Sens et santé qui sort aujourd'hui en kiosque, en partenariat avec France Info. L'occasion de préparer la trousse de secours des vacances, version naturelle. 

Cela fait plus de 2 000 ans qu'on se soigne avec les plantes, sans effets secondaires, contrairement aux médicaments chimiques, et leurs propriétés sont largement démontrées par plus de mille publications internationales chaque année. Le regain d'intérêt pour la phytothérapie est tel, que le Sénat français réflechit à reconnaître de nouveau le métier d'herboriste, interdit depuis 1941 au profit des pharmaciens. Mais, il faut encore harmoniser les formations et les diplômes.

"L'auto-médication est possible", assure Jacques Fleurentin, docteur en pharmacie, président de la société française d'ethno-pharmacologie, expert pour Sens et Santé et auteur Du bon usage des plantes qui soignent, aux éditions Ouest France. Mais cela à une condition, n'utiliser que les plantes médicinales inscrites à la pharmacopée européenne.

Que mettre dans votre pharmacopée de l'été ? 

- Une photo de plantain, afin de reconnaître cette petite plante qu'on trouve partout dans la nature et qui permet de soulager les piqûres d'insectes et d'orties. Il suffit d'écraser les feuilles et de vous appliquer le suc sur la piqûre. L'effet est garanti. Le plantain est aussi anti-inflammatoire, anti-allergique, et anti-bactérien.

- Un tube d'arnica en cas de chute pour les bleus ou les entorses.

- De l'huile essentielle de lavande pour les brûlures de méduse. Nettoyez d'abord la brûlure à l'eau de mer pour enlever les filaments et quand la peau est sèche, appliquez deux gouttes d'huile essentielle de lavande diluées dans 18 gouttes d'huile végétale, amande douce ou macadamia. Ce mélange a une action apaisante et cicatrisante et fonctionne aussi pour les coups de soleil.

- Pour les diarrhées, Jacques Fleurentin conseille la salicaire, à acheter en pharmacie sous forme de gélules. C'est une plante avec des fleurs violettes en épis qui pousse dans les endroits humides.

 - Pour les nausées, la plante de référence est le gingembre, en gélules ou en tisanes. Coupez la racine en tranches et laissez infuser dans de l'eau chaude pendant douze minutes.

- S'il fait très chaud, optez pour des tisanes de feuilles de vigne rouge pour soulager les jambes lourdes.

- Et pour profiter des vacances pour bien dormir et déstresser, emmenez de l'Eschscholtzia, aussi connu sous le nom de pavot de Californie, à prendre en gélules ou en tisanes une demi-heure avant le coucher.

Fournissez-vous de préférence en pharmacie ou en herboristerie, pour une meilleure efficacité des plantes, conseille Jacques Fleurentin, qui met en garde aussi contre les plantes miraculeuses à la mode vendues sur Internet. Ne faites confiance qu'à de grands laboratoires reconnus, comme Naturactive, Arkopharma ou Pilège. 

Vous êtes à nouveau en ligne