Prenez soin de vous. Évitez les emballages, faites vos courses en vrac

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, Edwige Coupez propose des clés et des conseils pour le bien-être au quotidien. Aujourd'hui, achetez en vrac pour ne plus jeter d'emballages.

Il y a quoi aujourd’hui dans vos placards de cuisine ? Des pâtes, des biscuits ? Vous êtes sûrs ? Regardez mieux ! Je vois plutôt des boîtes en carton, en plastique, en conserve. Bref des dizaines d'emballages ! Je vous propose de remplacer tout cela par des bocaux en verre, et pour les remplir, d'utiliser des sachets en papier, réutilisables et recyclables. C’est le principe du vrac et les avantages sont nombreux.

Vous mangez mieux

Le vrac vous permet d'acheter des produits variés et de meilleure qualité nutritionnelle. Le blé ou les pâtes vendus par exemple dans ces grands distributeurs transparents sont généralement complets, donc riches en fibres et meilleurs pour la santé. Au lieu d'acheter aliment par aliment, le vrac rend plus facile le mélange. Vous pouvez tester de nouveaux mélanges d’amandes ou de lentilles et donc variez votre alimentation.

C'est un avantage économique

Vous faites des économies en achetant en vrac, pas sur les prix, relativement équivalents aux produits emballés, mais sur les quantités puisque vous n’achetez que ce dont vous avez besoin. Didier Onraitat, le président de Day by Day, le premier réseau français 100% vrac, prend l’exemple des céréales pour enfants. "Quand on a des enfants, ils ne veulent pas manger des céréales identiques tous les jours. Avec le vrac, c’est très facile d’acheter trois, quatre variétés de céréales par 100 grammes, sans avoir de surstock ni de faire d’avance de trésorerie et de se retrouver à la fin avec des quantités qu’on va jeter."

Plus de gaspillage alimentaire

L'un des deux objectifs du vrac est la réduction des déchets d’emballage. Il faut savoir que le gaspillage alimentaire coûte 20 milliards d’euros par an en France. 41 tonnes d'aliments sont gaspillés par seconde à l’échelle de la planète. Quant aux emballages, chaque Français en jettent 48 kilos par an. Le vrac permet de réduire le poids de vos déchets de 90%.

Une transition facile en douceur

Didier Onraitat conseille d’y aller étape par étape, en commençant d’abord par acheter certains produits, comme les mélanges apéritifs par exemple, puis de généraliser. Quant à savoir où acheter en vrac, sachez que les deux tiers des grandes surfaces sont déjà équipées de rayons vrac, 80% des magasins bio, et plus de 160 épiceries spécialisées existent, selon les chiffres de l'association Réseau Vrac.   

Des produits jamais périmés

Pas de risque cependant que ces produits en vrac soient périmés puisqu’il s’agit de produits d’épicerie. Si le distributeur est sale, qu’il n’est plus transparent, faites demi-tour ! Il faut effectivement un certain débit pour que les aliments ne soient pas éventés, ou rancis. Vous devez cependant pouvoir trouver toutes les infos sur les valeurs nutritionnelles et la provenance sur les distributeurs.

Vous êtes à nouveau en ligne