Prenez soin de vous. Arrêtez de fumer !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, Edwige Coupez propose des clés et des conseils pour le bien-être au quotidien. Aujourd'hui, les solutions pour arrêter la cigarette. 

Sur les 13 millions de fumeurs en France, un million a réussi à dire stop à la cigarette l'an dernier. La première baisse depuis longtemps. Ce n'est pas qu'une question de volonté, on le sait. La dépendance à la nicotine est réelle, aussi forte que la dépendance à l’héroïne, selon le docteur William Lowenstein, addictologue et président de SOS addictions. D'où cet état de manque, physique mais aussi psychique.

En plein milieu du Mois sans tabac, comment ne pas craquer ? Comment savoir si on a choisi la bonne méthode ? Elles sont nombreuses, avec en tête, les méthodes substitution. L'idée est de compenser l'apport en nicotine, sans les 4 000 composés chimiques d'une cigarette.

Le vapotage

Pour le docteur Lowenstein, le vapotage est le plus efficace. Deux millions de personnes l'ont adoptée en France depuis dix ans. Il parle de "révolution thérapeutique". Je précise que les premiers résultat des études scientifiques en cours en France, ne permettent pas de trancher sur son efficacité, ou sur sa dangerosité, pas plus que sur les risques de dépendance. 

Les substituts nicotiniques

 Ils restent la méthode la plus validée scientifiquement. Ils permettent un apport régulier en nicotine pour éviter la sensation de manque. Il faut trouver le bon dosage avec son médecin. Sinon gare à la rechute ! La durée moyenne du traitement est de trois à six mois, selon Tabac info service. 

Les thérapies comportementales

William Lowenstein conseille d'associer ces substituts aux thérapies comportementales. Ces prises en charge psychologiques aident le fumeur à changer son comportement. A ne plus associer cigarette et café. Cigarette et stress. A ne pas craquer aussi en présence d'autres fumeurs. 

Les méthodes alternatives

Il propose aussi l'hypnose, l'acupuncture, la relaxation, la méditation. Il n'y a pas de validation scientifique, mais elles peuvent être une aide complémentaire, selon Tabac info Service. Faites-vous confiance. Allez-y à l'intuition.

Le sport 

Faites du sport ! Ou marchez simplement, si vous n'êtes pas sportif au départ. Ne serait-ce que pour éviter la fameuse prise de poids, première cause de rechute chez les femmes.

Bien manger

Le risque, c'est le grignotage, alors prenez le temps de manger. Des protéines au petit déjeuner (des amandes). Des féculents complets au déjeuner. Des fruits, des légumes, beaucoup d'eau. Soyez plus attentif en général aux petits plaisirs de la vie, pour remplacer celui de fumer. 

Les applis

Enfin, les applis : celle de Tabac info service. Ou encore Smokitten : un jeu sur téléphone portable avec un bouton Help pour appeler vos proches à l'aide si vous sentez que vous allez craquer !

Le tabac fait 75 000 morts chaque année (cancers, accidents vasculaires cérébraux, infarctus, insuffisances respiratoires chroniques...). Les pouvoirs publics multiplient les actions : paquet neutre, hausse des prix, remboursement à 65% de certains substituts nicotiniques sur ordonnance. Le forfait de 150 euros appliqué depuis 2007 va être supprimé à la fin de l'année.  

Vous êtes à nouveau en ligne