Polars d'été. "La griffe du Chien", de Don Winslow

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cet été, Gilbert Chevalier propose de revenir sur les meilleurs romans noirs, policiers, et thrillers français de l’année.

Le narcotrafiquant El Chapo, alias Joaquin Guzman, est devenu une sorte de héros dans la culture hip-hop, un peu comme le Tony Montana du film Scarface, avec le titre du rapper américain The Game. Ce même El Chapo a servi de modèle à Don Winslow pour sa trilogie consacré à la drogue : La Griffe du chien, Cartel et La Frontière. Les deux premiers romans viennent de ressortir en coffret au Point Poche.

La Griffe du chien, ce sont près de 800 pages qui nous plongent dans le trafic de drogue à la frontière entre le Mexique et les États-Unis, avec pour point de départ la guerre à la drogue lancée par le président américain Richard Nixon au début des années 70. Une fresque violente avec pour héros l'agent de la DEA Art Keller et quelques autres personnages. Ces personnages, quand ils ne seront pas morts, reviendront dans les autres romans Cartel et La Frontière.

La trilogie incontournable sur les trafics de drogue

La Griffe du Chien, c'est une immersion stupéfiante dans la violence extrême que connaît le Mexique depuis plus de 40 ans. Winslow nous entraîne dans le monde des narcotrafiquants avec une connaissance de leurs méthodes, leurs modes de fonctionnement et leurs profils. C'est le grand roman sur le trafic de drogue et ses mécanismes, avec un immense travail de documentation. Don Winslow n'écarte rien et surtout pas l'hypocrisie des autorités américaines dans leur guerre contre la drogue, comme par exemple la CIA, qui a utilisé le trafic pour financer ses luttes contre les guérillas communistes en Amérique centrale.

La Griffe du chien a connu deux suites, le formidable Cartel, paru en 2017 et La Frontière, paru en 2019 chez Harpercollins noir. La Griffe du chien et sa suite Cartel, de Don Winslow viennent d'être réédité en coffret aux Points Poche.

Vous êtes à nouveau en ligne