Polar d'été. "Sex Doll" de Danielle Thiéry

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tout l'été, Gilbert Chevalier revient sur les meilleurs romans noirs, policiers et thrillers de l'année. Aujourd'hui, "Sex Doll" de Danielle Thiéry, publié chez Flammarion.  

Dans Sex Doll, Danielle Thiéry imagine un tueur complètement détraqué qui
s'en prend d'abord à des femmes pour les tuer, les mutiler et remplacer des parties de leur corps pour en faire des créatures parfaites. Le roman de Danielle Thiéry est une enquête policière classique qui flirte avec le thriller psychologique.

Avec ce nouveau roman, l'écrivaine, qui a été l'une des premières commissaires divisionnaires de France, rebondit sur la polémique qui avait marqué l'ouverture à Paris l'année dernière d'un hôtel de passe 2.0, à savoir un hôtel de passe peuplé de poupées de silicones à disposition des clients pour des prestations sexuelles.

Polar féministe sans démonstration

"Je suis tombée sur un article un jour dans un journal, je crois que c'était Le Parisien, qui rendait compte de cette affaire. J'ai trouvé cela intéressant, et tout de suite je suis allée chercher ce qu'il pouvait y avoir autour de cela. Quelle était l'ampleur du phénomène ? Légalement, rien d'empêche cet endroit d'exister, sauf que les gens s'y rendent tout de même pour avoir des activités sexuelles. Et au fil de mes recherches, je suis tombée sur les nouvelles formes de prostitution, sur les nouveaux réseaux et je me suis dit que ça pouvait vraiment faire un bouquin", explique Danielle Thiéry. 

C'est une nouvelle fois la commissaire Marion, héroïne de beaucoup des romans de Danielle Thiéry, qui mène cette enquête. Polar féministe sans démonstration, comme l'a été la carrière de l'écrivaine dans la police nationale. 

Je ne suis pas une féministe au sens où on pourrait l'entendre. Les femmes que je mets en scène, je les ai croisées, j'ai travaillé avec certaines d'entre elles.

Danielle Thiéry

à Gilbert Chevalier

"Marion c'est un petit peu moi, d'une certaine façon. Elle nous montre que ces femmes-là tiennent bien leur place et certainement mieux que les hommes, qui sont un petit peu moins gâtés chez moi, c'est vrai", reconnaît l'auteur. 

Sex Doll est une plongée dans les nouvelles formes de sexualité et de prostitution. Les maisons de passe proposant des poupées au lieu de femmes arrivent en France et Danielle Thiéry a eu la très bonne idée d'en faire un polar. 

Vous êtes à nouveau en ligne