Les présages de Dalida

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cette chronique explore des recoins inattendus de notre patrimoine populaire, avec un invité permanent, Vincent Delerm. Aujourd'hui, réécoutons des chansons en connaissant la fin de l’histoire.

Dalida est loin d’être la seule artiste à avoir parlé de sa mort à la première personne du singulier – tout le monde l’a fait, Trenet, Brel, Brassens, Aznavour, Barbara… Mais il y a peu de chansons sur ce thème qui marquent autant que Mourir sur scène  : c’est un des derniers grands tubes de Dalida, en 1983, quelques années avant qu’elle ne mette fin à ses jours. Et, évidemment, cette chanson a été disséquée – celle-ci et quelques autres…

 

Dans cette chronique, vous entendez des extraits de :

 

Dalida, Mourir sur scène, 1983

Vincent Delerm lit Mourir sur scène, 2016

Dalida, A ma manière, 1981

Dalida, Il venait d'avoir dix-huit ans, 1973

Dalida, Darla dirladada, 1970

Vincent Delerm lit Darla dirladada, 2016

Dalida, Avec le temps, 1971

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

 

Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et France Info.

 

 

(dico bd ok)

 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

 

Toute l’année, de la fin août à mi-juillet, vous pouvez écouter notre chronique qui explore les grandes thématiques évoquées par la chanson, Ces chansons qui font l'actu. 

 

 

Vous pouvez retrouver sur le site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série de l’été dernier, consacrée à des rumeurs, on-dit et fausses réputations, Ça sonne faux.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil.

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.