Comment Maurice Chevalier a failli payer pour quelques chansons...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tout l'été, cette chronique explore des recoins inattendus de notre patrimoine populaire, avec un invité permanent, Vincent Delerm. Aujourd'hui, voyons comment une chanson maladroite peut coûter cher.

Réfléchissons à la puissance des chansons – y compris à leurs dangers. Car on oublie volontiers quel a été le soulagement de Maurice Chevalier. On oublie que – pour employer le vocabulaire de l’époque – il a failli se faire coller au mur. Oui, il a été condamné à mort par contumace, des maquisards l’ont activement cherché pour lui faire un sort, et les journaux ont même annoncé qu’il avait été fusillé peu après que les Allemands eurent quitté la Dordogne, où il était réfugié à l’automne 1944. Tout cela à cause de chansons…

 

Dans cette chronique, vous entendez des extraits de :

 

Maurice Chevalier, Fleur de Paris, 1944

Maurice Chevalier, Ça fait d'excellents Français, 1939

Maurice Chevalier, La Chanson du maçon, 1942

Vincent Delerm lit La Chanson du maçon, 2016

Maurice Chevalier Notre espoir, 1942

Vincent Delerm lit Fleur de Paris, 2016

Maurice Chevalier, Notre espoir, 1942

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

 

Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et France Info.

 

 

(dico bd ok)

 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

 

Toute l’année, de la fin août à mi-juillet, vous pouvez écouter notre chronique qui explore les grandes thématiques évoquées par la chanson, Ces chansons qui font l'actu. 

 

 

Vous pouvez retrouver sur le site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série de l’été dernier, consacrée à des rumeurs, on-dit et fausses réputations, Ça sonne faux.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil.

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.