Planète Géo. Profiter des grands espaces enneigés, un rêve pour beaucoup !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Voyage dans le Grand Nord, à la découverte de La Laponie et du dernier peuple autochtone en Europe : les Saames, certains encore éleveurs de rennes, aujourd'hui menacés dans leur mode de vie.

La Laponie évoque pour beaucoup les grands espaces sauvages, la toundra, la neige, les aurores boréales.
Mais cette région immense, à cheval sur quatre pays - Norvège, Suède, Finlande, Russie - est aussi un territoire habité, et parmi ses habitants : les Saames.

Menace sur un mode de vie pastoral devenu rare en Europe. 
Menace sur un mode de vie pastoral devenu rare en Europe.  (Géo Timothy Fadek)

Les Saames seraient entre 60.000 et 100.000

Dont quelques milliers à élever des troupeaux de rennes. Depuis plus de 20 ans, Olivier Truc est correspondant au journal Le Monde à Stockholm.

Les rennes, on en compte plus de 750.000 en Laponie. Aujourd’hui, de fait, les éleveurs et leurs troupeaux sont soumis à énormément de pressions.

En Finlande, les promenades en traîneau sont très prisées par les touristes.
En Finlande, les promenades en traîneau sont très prisées par les touristes. (Géo Dietmar Denger Laif - Rea)

Une culture menacée

Ils subissent l'agression des gloutons et des loups, et puis il y a  les effets du réchauffement climatique, sur la nourriture du renne.
Autre problème pour les Saames, l’intrusion de toutes sortes d’industries minières.

Une partie de la viande sert à la consommation familiale.
Une partie de la viande sert à la consommation familiale. (Géo Timothy Fadek)

Question, si l’élevage de rennes est menacé, est-ce que la culture saami est appelée à disparaître ? Pas si sûr, car la jeune génération montre son désir de survivre !

Olivier Truc a aussi écrit des romans.

Vous êtes à nouveau en ligne