Planète Géo. La Patagonie chilienne, une terre grandiose et convoitée

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

On est au sud de la Patagonie, côté Pacifique où il existe encore une nature sauvage spectaculaire.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'odyssée au sud de la Patagonie commence à Puerto Montt pour se terminer à Puerto Natales, en tout 2000 kilomètres de navigation épique dans les fjords les plus reculés."L'écologie", "le développement durable", abordent l'évolution du lien qui unit l'homme à la nature. Nous voici au bout du monde pour redécouvrir ce lien puissant, en Patagonie chilienne.

La nature grandiose

Olivier Desurmont a vécu une odyssée en Patagonie chilienne. Parti à bord du Skorpios-III, "2000 kilomètres d’extase et d’effroi". il raconte dans le magazine Geo.

Ce bout du monde reste un immense territoire sauvage, avec ses glaciers gigantesques descendant de la Cordillère des Andes pour plonger dans les fjords, à l’image du Pio XI, le plus vaste glacier de l’hémisphère sud, et qui continue d'avancer malgré le réchauffement de la planète.

Campo de Hielo Sur, la 3e calotte glacière au monde après l\'Antarctique et le Groënland.
Campo de Hielo Sur, la 3e calotte glacière au monde après l'Antarctique et le Groënland. (Tomás MUNITA/ GEO)

"Une semaine d’expédition avec pour point de départ du Skorpios-III , Puerto Montt, port situé à 1000 km au sud de Santiago…ensuite c’est la météo qui décide pour l’itinéraire… cet antipode est un labyrinthe, sur une mer couleur d’étain pommelée d’écume".

Découverte de l'archipel de Chiloé, dans la brume, de l’Isla Grande, reste de la Patagonie d’origine qui appartenait aux Chonos, tribu nomade amérindienne.

Plus loin, l’anse du Purgatoire : On débarque sur une  plage immaculée, sous les frondaisons d’une forêt primaire. Ce décor a 10 000 ans ! Un moment de bonheur avant d’aborder l’enfer du golfe de Peines, 12 heures de tempête, sans visibilité aucune, avec des creux de 5 mètres et 40 nœuds de vents". 

Au fond du fjord Estero Asia, le glacier El Brujo (le sorcier).
Au fond du fjord Estero Asia, le glacier El Brujo (le sorcier). (Tomás MUNITA/ GEO)

Un territoire de pêche industrielle

Dans cette contrée lointaine, vivent des hommes : sur la côte, Puerto Edén et Puerto Aguirre étaient autrefois des village de pêcheursce n’est plus le cas, ils se sont fait dépasser par les firmes de pêche industrielles.

Les fermes d’élevage de saumons ont pris le dessus, non sans être critiquées par les gens du pays : "sortir en mer finissait par coûter plus cher que rester au port... Le contrat avec les firmes de pêche industrielle est rediscuté chaque année. Les familles voudraient investir dans d’autres activités dont le tourisme".

Le village sur pilotis de Caletas de Tortel.
Le village sur pilotis de Caletas de Tortel. (Tomás MUNITA/ GEO)

"La raréfaction du poisson, les algues toxiques, l’interdiction de ramasser des coquillages, tous nos ennuis ont débuté avec l’arrivée de la salmoniculture, beaucoup de gens ici en sont per­suadés : 600 fermes d’élevage de saumon occupent la Patagonie chilienne depuis 30 ans".

Les fermes aquacoles avec leurs cages cylindriques se sont multipliées. L’élevage de saumon fait la richesse du Chili devenu le deuxième producteur mondial derrière la Norvège.

Vous êtes à nouveau en ligne