Planète Géo. 1979-2019, les 40 ans du magazine GEO

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Mercredi prochain, 13 mars, sortira en kiosque un numéro collector retraçant l'itinéraire d'une revue emblématique : le magazine "GEO" créé par Axel Ganz, en mars 1979.

Pour fêter ses 40 printemps, le magazine GEO publie un numéro exceptionnel rassemblant les plus belles photos ou les plus marquantes des quatre dernières décennies.  

Ce qui fait l’ADN de la revue

Des photos sublimes qui donnent envie de voyager…mais surtout qui aident à comprendre le monde ! C’était le projet initial lancé par Axel Ganz, le créateur de la revue : "Promesse tenue jusqu'à aujourd'hui", commente Éric Meyer, rédacteur en chef du magazine, "avec des photos exceptionnelles parce qu’elles fixent nos rêves et nos douleurs".

Le rêve inachevé de la Transamazonienne.
Le rêve inachevé de la Transamazonienne. (PASCAL MAITRE/ GEO)

Un autre regard sur le monde

"ce n’est pas seulement un magazine de voyages ; on part dans les endroits les plus reculés de la planète avec le désir de mieux connaître le monde".

Comprendre le mode de vie des habitants, leur histoire, leur expression artistique. Comprendre le monde avec la volonté de vivre mieux. 

"S’arracher à la pesanteur du déjà vu"

"Il y a le regard sur l'actualité 'chaude' que relaient les télévisions et radios dans leurs journaux et qu'on s'interdit de traiter dans un numéro : on garde le recul nécessaire. Par exemple, on parlera de la Syrie, mais différemment : les reporters envoyés sur le terrain se sont intéressés au patrimoine en péril de ce pays dévasté par la guerre...pour savoir ce qui pourra être restauré ou pas".

2004, en Chine, ce lac propice à la méditation a laissé place aux gratte-ciel de Shaoxing.
2004, en Chine, ce lac propice à la méditation a laissé place aux gratte-ciel de Shaoxing. (Yann LAYMA/ GEO)

Le passage au numérique

En 1979, les photographes travaillaient avec des négatifs, et puis est arrivée la révolution numérique, un changement qui aurait pu être fatal. "En 2005 / 2006, on a vu apparaître les vidéos, youtube...etc...on s'est dit que c'était peut-être la fin de la photo.

Mai 1998, Immersion vaudoue en Haïti.
Mai 1998, Immersion vaudoue en Haïti. (J.C.COUTAUSSE/ GEO)

Bien au contraire, le smartphone a ouvert une voie nouvelle pour les photos et les photographes de GEO se sont adaptés pour continuer à faire des clichés exceptionnels."

Vous êtes à nouveau en ligne