Migrants en Europe

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

A l’intérieur même de l’Europe, les flux migratoires progressent : mais qui va où ? Selon un rapport de la Commission européenne, les mouvements d'Est en Ouest restent les plus importants, mais le nombre de migrants venus du Sud pour gagner le Nord, est en nette progression.

La charte de l’Union Européenne permet à chaque citoyen des États membres de circuler et de s’établir librement dans l’un des 28 pays de l’Union

la Roumanie et la Bulgarie en faisant partie, depuis le premier janvier dernier, Laure Dubesset-Chatelain a étudié les mouvements des migrants en Europe, en s'appuyant sur un rapport de la Commission Européenne. Les Roumains, les Polonais qui choisissent de s'installer de préférence en France ou en Allemagne,"ne saturent pas pour autant le marché du travail...l'Allemagne, première destination choisie, affiche un taux de chômage le plus bas de la zone euro (5%)." Parmi les enseignements tirés de cette étude, les migrants viennent combler le manque de main d’œuvre dont a besoin le pays d’accueil. Le magazine Géo publie une cartographe explicite des flux migratoires.

L'étude va aussi à l'encontre de cette idée de "tourisme social"avancée par les partis nationalistes : les migrants ne représentent, selon cette étude, que 0,2% des budgets de santé dans la communauté européenne.

Vous êtes à nouveau en ligne