La forêt indonésienne dévastée

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Chaque minute, en Indonésie, on déboise l’équivalent de six terrains de football ! La forêt a perdu six millions d’hectares entre 2000 et 2012, "un poumon vert aussi grand que l’Irlande", affirme le magazine "Géo" qui publie un reportage alarmant.

La troisième plus vaste forêt tropicale au monde, continue d’être saignée…

Les arbres précieux rasés, essentiellement pour les industries de de la pâte à papier et de l'agroalimentaire.

Les plantations de palmiers à huile s’étendent à perte de vue et font vivre plus de 20 millions d’Indonésiens

Il faut savoir que cette production est beaucoup plus intéressante, entre huit et dix fois plus que le colza ou le tournesol.

(A Kalimantan, le village est noyé dans une mer de palmiers.© Géo Marion Parent.)

Sur l’île de Bornéo, Marion Parent, la reporter de Géo,  a pu assister à la descente ininterrompue de bois, sur les fleuves, jusqu'à la mer de Java, de dizaines de milliers de troncs ensuite exportés vers les pays occidentaux.

(Le cours du Lamandau qui irrigue le sud de Bornéo, charrie des cortèges de troncs. © Géo Marion Parent.)

Mais pour autant, les géants de l’huile de palme, tout comme les industriels de la pâte à papier, ne sont pas les seuls responsables de cette déforestation, c’est tout un système.

En attendant mieux, le président Indonésien Joko Widodo s’est engagé à faire restaurer deux millions d’hectares de forêt.

Vous êtes à nouveau en ligne