Istanbul, le grand réveil

L’engouement pour la ville aux mille mosquées ne se dément pas : dix millions de visiteurs en 2011, treize millions attendus l'an prochain . Aujourd'hui Istanbul attire non seulement les touristes mais aussi les investisseurs.En dix ans, vingt sept mille entreprises sont venues s’installer en Turquie, la plupart à Istambul. Le quartier des affaire du Levent est un exemple d'architecture futuriste.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

 

Istambul, c'est 
quinze millions d’habitants , répartis sur plus de 5000 kilomètres carrés, ce qui représente cinquante fois la superficie de Paris.

Une mégapole en pleine révolution: révolution artistique, urbanistique et économique.

Istambul entend se créer une nouvelle identité notamment  grâce aux jeunes créateurs, des artistes
locaux devenus des valeurs montantes: sculpteurs, écrivains, chrotégraphes, à eux de s'imposeraux côtés des grandes marques de luxe venues s'installer au centre.

Reste
à régler un problème de taille  : la pollution.  le gouvernement s’est lancé dans une
politique de grands travaux pour fluidifier le trafic , avec la construction d' un pont au-dessus du Bosphore ainsi qu'un tunnel : long de quatorze kilomètres, il devrait relier  d'ici 2014, les rives européennes et asiatiques.

En projet également, une station d'épuration pour traiter les déchets de la ville qui malheureusement polluent les eaux du Bosphore, le "fleuve" si cher aux Stambouliotes.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne