Et le Sahel devint vert...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Un ambitieux projet de muraille verte est lancé pour arrêter l'avancée du désert : sur 7.500 kilomètres de long, la plantation d'arbres, à travers le continent africain.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Sur la première photo prise dans la région du Ferlo, au Sénégal, on y
voit de la terre sèche, du bois mort, des vaches efflanquées,  l'image du Sahel tel qu'on se le représente.

Photo suivante, prise au même endroit... mais là, tout a
reverdi... il y a de l'herbe, des arbres, et même de l'eau pour arroser des
potagers.

Ces photos signées Arnaud Spani, et publiées dans le magazine Géo , racontent la lutte menée contre
l'avancée du désert. Ce n'est pas seulement une opération de plantation qui
est menée, cela va plus loin, c'est une révolution culturelle qui
l'accompagne ! Une des difficultés, c'est de convaincre les éleveurs de
diminuer leur cheptel, synonyme de destruction du sol quand ils prennent de
grande proportion.

A terme, la muraille verte protègera plusieurs pays :
partant de Widou elle doit aller jusqu'à Djibouti, sur la côte est du
continent. L'opération a commencé au Sénégal, mais pour les autres pays concernés, la priorité est ailleurs.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne