Au Japon, des îles musées

Au Japon, sur les îles de Naoshima, Teshima, Inujima, l'art contemporain s'expose à ciel ouvert : les plus grandes signatures participent à cette rencontre avec la nature.

L’initiateur de ce projet s’appelle Fukutake

Lui-même est originaire de ces îlots, situés dans la mer intérieure de Seto, au Japon : il a proposé aux plus grandes signatures de l'art contemporain, de venir y installer leurs oeuvres. Ainsi de sublimes monuments et sculptures étranges ont poussé en pleine nature.

Une façon pour lui, de rendre hommage aux habitants : la plupart sont âgés et de condition modeste ."L’idée est d’apporter un peu de jeunesse à ces habitants qui sont d’une grande sérénité…et aussi de remodeler le paysage, les rizicultures en apportant des œuvres d’art".  

Peu de gens venus de l'extérieur ont accès aux sites et encore moins les photographes professionnels…excepté l'un d'entre eux, Yves Gellie, qui a pu approcher les chef- d'œuvres de ces artistes connus à travers le monde. Ses photos publiées dans le magazine Géo nous emmènent sur ces terres lointaines.

Des artistes connus dans le monde entier

Parmi eux, le Français Christian Boltanski et son oeuvre "Les archives du coeur". Il s'est installé dans une modeste cabane à proximité d'un village de pêcheurs.

Sur une jetée de Naoshima, se dresse une citrouille ahurissante signée Yayoï Kusama, proche d’Andy Warhol et du pop art.

Mais l’œuvre majeure revient à Reï Naito dont l'architecture étonne :

on entre dans une sorte d’énorme goutte d’eau en béton, installée au sommet d’une colline de Teshima, on entre sous une coque de béton où filtre la lumière.

(Sur une jetée de Naoshima, la citrouille géante de Yayoi Kusama, elle est devenue le symbole de l'île © Géo/ Yves Gellie)

Sur l’île d’Inujima, les murs noircis d’une ancienne raffinerie de cuivre servent de cadre à un musée à ciel ouvert.

Autres artistes présents, le coréen Lee Ufan, l’Américain George Rickey.