Le jour où l’esprit de Sun Ra s’est abattu sur Sète

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dans "Petite Histoire de Festivals", Yann Bertrand vous raconte les anecdotes, les moments forts de ces petits et grands événements qui n'auront pas lieu cet été ou en tout cas, pas dans leur forme initiale… Aujourd'hui, cap sur Sète pour une soirée restée dans les annales.

C’est l’histoire d’un moment rare, ce samedi 8 juillet 2017, un moment que tout le monde recherche en festival. Le lieu : le théâtre de la mer à Sète, plongeant sur la Méditerranée. L’heure : juste après minuit, propice à toutes les apparitions.

Le musicien, DJ, fondateur du Worldwide Festival, le franco-britannique Gilles Peterson se rappelle le concert du Sun Ra Arkestra, une soirée restée dans les annales : "Il y  avait une énergie que je n'avais jamais sentie au Worldwide Festival."

Sur scène, le Sun Ra Arkestra, les musiciens du légendaire Sun Ra, précurseur du free jazz, philosophe cosmique, actif dès les années 30 et disparu en 1993. Invité spécial : le saxophoniste Marshall Allen, 95 ans à l’époque, et grand amateur de cognac. "Je ne sais pas pourquoi il était si difficile de trouver une bouteille à Sète, ce jour-là, raconte-t-il. J'étais avec lui lorsque nous cherchions et j'ai passé un très bon moment."

Sun Ra, c’est une musique aux abords arides, difficile d’accès a priori. Et les 2 000 spectateurs ce soir-là ont eu de quoi être désarçonnés : "Le groupe s'est lancé dans vingt minutes de musique des années 30 : les débuts du jazz, avant même Duke Ellington ! C'était incroyable mais le public était un peu confus."

Le public et l'artiste se sont retrouvés au même endroit.

Gilles Peterson

à franceinfo

Puis l’orchestre, au milieu du public, se lance dans un blues et "tout le théâtre s'est retrouvé dans le coup. C'est comme si Sun Ra, depuis l'espace avait ordonné au public d'écouter et de se mettre dedans ! Il était là dans les nuages un peu cassés. Il avait fait beau mais le temps tournait à l'orage.

Le Worldwide Festival aurait dû fêter sa quinzième édition cette année. Ce n’est que partie remise pour ce festival à taille humaine célébrant trois valeurs : la découverte, l’inconnu et l’inattendu.

Vous êtes à nouveau en ligne