VIDEO. Philanthropie : "mettre le partage dans l’ADN de son entreprise" selon Gonzague de Blignières

FRANCEINFO

Invité de Jean-Paul Chapel dans ":L’éco" mercredi 26 avril, Gonzague de Blignières, co-fondateur de Raise, présente sa philosophie de travail : concilier performance financière et philanthropie.

"Nous avons décidé avec Clara Gaymard de mettre au cœur de notre hygiène de vie la bienveillance et le partage" affirme Gonzague de Blignières, co-fondateur de Raise, mercredi 26 avril sur le canapé gris de ":L’éco".

Il poursuit : "on a créé une société d’investissement pour aider les grandes PME à grandir. La grande différence c’est que l’équipe qu’on a constitué abandonne 50% de ses rémunérations pour une fondation. On ne partage pas après l’avoir gagné, on décide de partager au moment où on gagne."

"Vivre ensemble"

La philanthropie : de la communication à l’américaine ou la continuité de son éducation catholique ? C’est l’objet de la Question perso : "dans l’éducation catholique il faut savoir partager et mieux vivre ensemble. Mes parents m’ont appris à le faire. Et je pense qu’en partageant on se sent meilleur, on devient plus riche et on rencontre beaucoup de gens et c’est les rencontres qui créent un homme."

Trop de péchés sur la conscience ? En réponse à la Question qui fâche, Gonzague de Blignières réplique : "je ne suis pas exemplaire mais j’espère être un exemple. Et dans ce sens, sur le plan de mon métier j’ai l’impression d’avoir été utile à mon pays ! Donc je n’ai pas à me faire pardonner sur mon métier ni l’argent que j’ai gagné."

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Gonzague de Blignières a choisi Utile de Julien Clerc pour débuter cette matinée.

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.                 

Vous êtes à nouveau en ligne