Thierry Benhaim (Grande Récré) : "Les Français n'économisent pas sur les jouets de Noël"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La Grande Récré, entreprise française et familiale fondée en 1977, est devenue numéro 2 de la vente de jouets en France derrière Toys R' Us. Les enjeux en cette période de crise et de fêtes avec son directeur général, Thierry Benhaim.

223 magasins et 1.200 salariés en
France. La Grande Récré est également présente en Belgique, Espagne, Maroc et Suisse. 

Ce samedi 14 décembre représente la plus grosse journée de vente
dans les magasins de jouets. Il faut savoir que ce secteur d'activité réalise
effectivement la moitié de son chiffre d'affaires au moment de Noël. 

Un secteur qui se porte bien puisque "les Français ne font
pas de restriction sur le budget jouet des enfants à Noël, il reste
sensiblement égal malgré la crise
", affirme Thierry Benhaim. Dans ses
magasins,  le panier moyen d'un client est de 80 euros.

Des jouets essentiellement fabriqués en Asie même si le chiffre
d'affaires des jouets "Made in France" remonte. Il est aujourd'hui de 11 %.

Une seule inquiétude, à quelques jours de Noël, pour le patron de La Grande Récré , réussir à retrouver des stocks de "Fées volantes",
le jouet qui s'arrache. Ses magasins sont aujourd'hui en rupture de stock mais "ils devraient être à nouveau réapprovisionnés avant le 25 décembre" , promet-il.

Vous êtes à nouveau en ligne