T'as vu l'info ? "One Medef show" bientôt au Zénith

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pierre Gattaz se permet des blagues plus ou moins douteuses. Lors de son déplacement il y a peu en Chine, le président du Medef a déclaré : "J’ai quitté un pays communiste, la France, pour venir dans un pays libéral, la Chine". Une phrase qui fait bondir Guy Birenbaum.

C’est à cause de la visite la semaine dernière en Chine du président du Medef avec une délégation de chefs d’entreprises. L’Opinion raconte ce voyage. C’est le patron du Medef qui parle :  "J’ai quitté un pays communiste, la France, pour venir dans un pays libéral, la Chine". Pierre Gattaz a répété plusieurs fois cette formidable petite blague. Avec une vanne pareille, je pense qu’il peut monter sur scène au Zénith pour un  "One medef show !" La France  "pays communiste" voilà qui va faire plaisir à tous ceux qui pensent que la gauche, la vraie, n’a pas exercé le pouvoir en France depuis le Front populaire, à part peut-être quelques mois, par hasard, entre 1981 et 1982.

Pierre Gattaz n'en est pas à son coup d'essai

Ça va aussi ravir les centaines de milliers de manifestants qui se sont opposés sans succès à la Loi El Khomri ou à la Loi Macron. Des lois dont on ne peut pas dire qu’elles soient communistes. Je crois même qu’elles ne sont pas non plus très socialistes, c’est vous dire… En même temps monsieur Gattaz est un récidiviste. Il y a quelques jours, il déplorait  "La vision marxisante de la vie économique" des parlementaires français, il parlait alors  fiscalité des entreprises. Je crois, en fait, que nous ne vivons pas dans le même pays, monsieur Gattaz et nous. Moi par exemple, je n’ai pas de pin’s avec écrit "Un million d’emplois". Il  faut dire à Pierre Gattaz que plus personne ne porte de pin’s depuis les années 80… En tous cas, s’il aime tant la Chine c’est que son entreprise Raddial y est implantée depuis 1995. Pendant cette visite il est d’ailleurs passé dans une de ses usines dans la banlieue de Shangai. Il a vanté les mérites des connecteurs coaxiaux, des composants électroniques hyper sophistiqués et il a eu cette phrase :  "Ici on taquine le micron". Je ne vous cache pas que j’ai d’abord lu "Ici on taquine le Macron". C’est vous dire à quel point monsieur Gattaz me fatigue…

 Le dicton du jour :

Le jour des morts, Pierre Gattaz devrait vraiment arrêter de jouer les matamores.


"One Medef show" bientôt au Zénith par franceinfo

Vous êtes à nouveau en ligne