Quand Emmanuel Macron promettait à sa femme Brigitte qu’il allait arrêter la politique pour monter une start-up

Emmanuel Macron a inauguré la station F aux côtés de Xavier Niel. Cet incubateur de start-up a permis à Emmanuel Macron de faire une digression.

La Station F est un incubateur de start-up lancé à l’initiative de Xavier Niel, le créateur de Free. Le président de la République a profité de cette occasion pour dire qu’il avait voulu se lancer dans la vie d’entrepreneur.

"Je dois vous faire une confidence. Il y a 3 ans, à peu près, j’avais promis à ma femme que j’arrêterais totalement la vie politique et que j’allais créer une entreprise, que j’allais être entrepreneur", a signalé Emmanuel Macron lors de l’inauguration de la Station F dans le 13ème arrondissement de Paris le 29 juin.

 

"J’ai pivoté le business model"

Finalement, Emmanuel Macron a changé d’avis : "progressivement j’ai pivoté le business model. Les choses se sont faites en marchant", a-t-il indiqué, le sourire aux lèvres.

Au cours de cette allocution, Emmanuel Macron a fait un parallèle entre le lancement d’une entreprise et le chemin qu’il a parcouru jusqu’à son élection. "Alors, d’abord, beaucoup de gens ont dit : ‘ça ne marchera jamais !” Ensuite, d’autres m’ont dit : ‘le type est tout seul’. [...] Après c’était devenu presque une secte et à la fin on l’a fait", a-t-il déclaré.

"Je ne suis pas en train de résumer la vie de la République, la politique française, et ce qu’est une élection présidentielle à la vie d’une entreprise. Ce que je suis en train de vous dire là, c’est que ce qui vous rassemble, ce qui nous rassemble ici aujourd’hui, c’est cet esprit entrepreneurial", a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne