"Paroles d'électeurs" : avec un chef d'entreprise qui a fait faillite

France 3

Un chef d'une petite entreprise qui a fait faillite a accepté de témoigner pour "Paroles d'électeurs".

Henri-Philippe Baptiste est un chef d'entreprise au parcours un peu chaotique. "Comme 60 000 chefs d'entreprises par an en France, je suis tombé en faillite. Quand vous fermez une entreprise, déjà, cela dure un an et vous avez tous les problèmes qui vous tombent dessus. J’ai perdu mon logement, la banque a fermé mon compte", explique Henri-Philippe Baptiste.

Simplifier les démarches administratives

Comment faire pour accompagner davantage le chef d'entreprise ? "D'un point de vue administratif, on peut simplifier les choses", assure Henri-Philippe Baptiste. Cette campagne présidentielle est un peu particulière, la suit-il ? "Je n'ai pas vu de problèmes fondamentaux abordés. Notre pays aujourd'hui a besoin d'un rebond économique. Personne ne s'est engagé réellement à donner des solutions concrètes et pratiques. C'est difficile de faire choix", indique le chef d'entreprise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne