Michel Landel, dg de Sodexo : "Notre cohérence, la qualité de vie"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Restauration scolaire ou d'entreprise, mais également services dans les hôpitaux, les prisons, sur les plateformes pétrolières ou même pour l'armée américaine font de Sodexo un géant mondial du secteur.

Avec 420.000 collaborateurs dans 80 pays, Sodexo est le premier employeur privé français.
Dopée par les Jeux Olympiques de Londres et la Coupe du monde de rugby en Nouvelle-Zélande notamment, l'entreprise vient de publier des résultats annuels en progression : son chiffre d'affaires gagne plus de 14% à 18,2 milliards d'euros, tandis que le résultat net bondit de 16% à 525 millions d'euros.
Malgré tout, le groupe annonce 700 suppressions d'emplois dans le monde : "On fait cela parce que nos métiers sont extrêmement compétitifs et à la fin, il faut quand même qu'on signe des contrats pour créer d'autres embauches " justifie Michel Landel. Le directeur général de Sodexo revient également sur le pacte de compétitivité annoncé en début de semaine par le gouvernement : "un  bon  signe, mais pas assez ambitieux "" juge-t-il.
Michel Landel espère que le gouvernement prenne des mesures pour que "la France devienne plus attractive sur le plan fiscal, sur la flexibilité des lois du travail et sur le coût du travail ".

Vous êtes à nouveau en ligne