La candidature de Cédric Villani va-t-elle changer la donne à Paris ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Après avoir perdu la bataille pour l’investiture En marche ! dans la capitale, Cédric Villani annonce finalement en cette rentrée qu’il sera bien candidat : c'est le premier épisode du podcast "Paris, la bataille, le feuilleton des municipales".

Cédric Villani en mode Emmanuel Macron. Comme le chef de l’Etat avant l’élection présidentielle, le député LREM de l’Essonne part seule à l’assaut de la mairie et "disrupte" son propre mouvement. Mercredi 4 septembre, il a annoncé sa candidature pour les élections municipales.

Tout l’été, après sa défaite dans la course à l’investiture, le mathématicien a fait planer le suspense. La surprise est toute relative puisque l’annonce avait été révélée par franceinfo plusieurs jours avant son officialisation. Auréolé d’une médaille Fields en 2010, Cédric Villani sait qu’il jouit d’une belle popularité, quand le candidat En Marche désigné par les instances de son parti, Benjamin Griveaux, souffre lui d’une réputation plus "rentre-dedans".

Candidat en marge

Benjamin Griveaux affiche sa détermination (il assure qu'il ira jusqu’au bout) et ses certitudes de l’emporter à la fin, mais cette annonce est une première grosse difficulté à surmonter dans sa campagne.

Les autres candidats peinent, eux, à exister dans l’espace médiatique saturé par cette annonce. Gaspard Gantzer sort un livre, Nous autres Parisiens, alors que l’actuelle maire de Paris, Anne Hidalgo, inaugure de nouvelles pistes cyclables, sans faire de commentaires, mais le sourire aux lèvres…

La bataille de Paris est à peine lancée que voici déjà son premier coup de théâtre. Le premier d’une longue série, à suivre dans ce podcast, "Paris, la bataille : le feuilleton des municipales".


A la réalisation de cet épisode : Céline Ters. Design sonore : Hervé Bouley. Prise de son pour la déclaration de Cécric Villani : Yvan Charbit.

Vous êtes à nouveau en ligne