#onfaitquoidemain : refaire battre un cœur de ville

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Nevers, 37 000 habitants dans la Nièvre, se bat pour maintenir et dynamiser son centre-ville.

Nevers a perdu 10 000 habitants en vingt ans et des commerces ont fermé. Des aménagements ont été décidés pour faire venir ou revenir les promeneurs et les clients vers le centre-ville. 

Des accès à la ville facilités

Des zones bleues de parking ont été créées pour redonner plusieurs dizaines de places de stationnement gratuit. La fluidité de la circulation a été revue, les voies pénétrantes et sortantes ont ainsi été rééquilibrées. La rénovation de rues et le réaménagement de la zone piétonne sont prévus dans le plan de dynamisation, toujours en cours.

Des implantations surveillées

La municipalité mène également une politique de préemption sur les fonds de commerce pour qu'ils ne soient pas rachetés par de gros groupes d’investisseurs qui n’apporteront pas d’activités au centre-ville. La mairie de Nevers a instauré une taxe plus forte sur les locaux vacants commerciaux que les propriétaires n’entretiennent pas. Parallèlement, la mairie a baissé les impôts fonciers et la taxe d’habitation pendant les trois dernières années écoulées, soit une diminution de 3% sur le bâti foncier. 

Combler le vide

Nevers a aussi appliqué l'idée du trompe-l’œil dans les boutiques ou locaux vides. Les vitrines sont habillées pour donner une autre image du magasin même s'il est fermé. La mise en avant peut aussi apporter des idées à d’éventuels repreneurs.

La mairie tient aussi à mettre du lien entre la zone commerciale périphérique et les commerçants du centre, en instaurant un climat de dialogue.

#Onfaitquoidemain, ma commune a des idées pour la France : participez sur franceinfo.fr

À l'approche de l'élection présidentielle, franceinfo met en avant une commune, un maire et son équipe, pour évoquer un projet qu'ils ont monté et qui pourrait inspirer les candidats.

Avec les 44 radios locales du réseau France Bleu et le soutien de l’AMF, franceinfo vous permet de transmettre au futur président de la République l’idée, le projet, l’action que vous avez développé dans votre commune et qui peut être de portée nationale. Certaines contributions seront sélectionnées et les maires pourront directement interpeller les candidats sur l’antenne de franceinfo.