On s'y emploie. Reprise de l'emploi : les bonnes méthodes pour en profiter

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

100 000 personnes ont retrouvé du travail en 2019, selon les tout derniers chiffres publiés cette semaine par Pôle emploi. Et pour 2020, les prévisions de recrutement des entreprises sont optimistes, en particulier pour les cadres. 

Comment faire pour profiter de cette embellie confirmée cette semaine par les chiffres de Pôle emploi, comment trouver effectivement du travail ? Quelles sont les méthodes qui marchent ?Jacques Froissant est recruteur, fondateur du cabinet Altaïde et spécialiste des réseaux sociaux.

franceinfo : comment être sûr de ne pas passer à côté de la bonne annonce d’emploi ?

Jacques Froissant : Avoir de la rigueur : qu’est-ce que je regarde comme site d’emploi, est-ce qu’ils correspondent à ce que je cherche comme métier, et puis c’est l’occasion d’utiliser les réseaux sociaux professionnels, de refaire son profil, en fonction de ce que l’on cherche, et pas forcément en fonction de ce que l’on a fait.

On est sur le web donc il faut avoir une stratégie de référencement. Donc, avoir les bons mots clés dans son profil. Si vous êtes assistant commercial et que vous cherchez un poste de commercial à part entière, il va falloir mettre dans votre profil les mots "commercial", "sales", "chef de secteur", qui qualifient le poste que vous cherchez.

C’est le moment de se faire de nouveaux contacts ?

Au-delà des nouveaux contacts, il faut savoir que les recruteurs utilisent Linkedin pour aller chercher des candidats. Ils vont chercher dans le moteur de recherche des profils en fonction de combinaisons de mots-clés. Par exemple "commercial", "agro-alimentaire", "distribution", parce que je suis une entreprise agro-alimentaire qui cherche des commerciaux pour visiter les supermarchés.

C’est le moment d’envoyer des candidatures spontanées ?

Oui, c’est une autre voie. Il faut identifier des entreprises qui vous plaisent, qui constitueraient une marche supplémentaire pour vous, trouver des noms de personnes à qui s’adresser dans l’entreprise et leur écrire par email et, là encore, avec Linkedin vous avez une mine d’or : vous avez 17 millions de profils, énormément de cadres de tous types d’entreprise, de la PME au grand groupe.

Si par exemple je cherche un poste de commercial dans cette entreprise de salaison à côté de chez moi, je vais facilement identifier le nom du directeur commercial et ça devient facile de trouver son email, soit de faire un courrier classique, mais adressé avec le vrai nom de la personne, et non pas à "Madame, Monsieur, ce qui est complètement à bannir aujourd’hui.

Ce sont justement les TPE et les PME qu’il faut viser aujourd’hui ?

Oui, c’est là que se trouve le gros de l’emploi, même si les grands groupes continuent de recruter. On peut s’adresser directement aux cabinets de recrutement ? Ils se constituent des fichiers de candidats, passent des annonces eux-mêmes, et ça peut être intéressant de rentrer dans leurs fichiers. Même méthode, on essaie d’identifier des consultants, et on leur écrit personnellement plutôt que d’écrire à une adresse de contact.

Vous êtes à nouveau en ligne