L'emploi dans la filière automobile repart

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le salon international de l'automobile, a ouvert ses portes hier à Genève. Avec un feu d'artifices de nouveauté. Et des constructeurs qui ont retrouvé le moral. Le marché rebondit enfin après la crise qui a frappé le secteur de 2008 à 2013. Avec quelles conséquences pour l'emploi ?

Ca repart, avec notamment Renault qui annonce cette année et pour la deuxième année consécutive vouloir embaucher 1.000 personnes - le groupe avait déjà engagé 1.000 nouveaux salariés l'an dernier. Ses bénéfices sont en forte hausse : +48%. De son côté PSA a retrouvé la santé. Le groupe a augmenté les salaires. Mais attention, si on ne prend que la marque au losange, on sort d'une sale période. Avec un plan de départs volontaire qui concerne plus de 8.000 salariés. Les voyants sont donc au vert, mais on revient de loin.

Les explications de François Roudier, porte-parole du Comité des Constructeurs Français d'Automobiles (CCFA).

Vous êtes à nouveau en ligne