Une recette d’asperges gratinées au milieu d'un texte de loi belge

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Un extrait de recette s'est trouvé malencontreusement inséré dans un futur texte de loi belge. Les réactions n'ont pas manqué. Et ça ne pouvait pas échapper à Olivia Leray.

C'est ce qu'on appelle une histoire belge. Il n'est pas question d'un tunnel Annie Cordy ou de quelqu'un qui déplace une borne-frontière et qui agrandit la Belgique, non : cette fois-ci nos amis belges ont frappé encore plus fort. Imaginez une avocate en train de relire un arrêté royal sur le prix des médicaments. Il date d'il y a longtemps mais il a été réactualisé très récemment, et il doit être publié dans Le Moniteur belge, l'équivalent du Journal officiel. Elle lit donc un texte très sérieux. Et là, au beau milieu de tout ça, écrit noir sur blanc en copié/collé : les six étapes d'une recette d'asperges au cantal, du site de cuisine Marmiton.

Tout y est : le thermostat, les temps de cuisson, le "beurrer le plat à gratin" tout, absolument tout. Évidemment l'avocate qui est tombée dessus a donc contacté RTL Belgique pour leur raconter. Il y a parfois des erreurs dans les textes de loi, mais une recette plantée au milieu, c'est du jamais vu. Celui qui était chargé de modifier tout ça avait certainement prévu des asperges le soir et il s'est mélangé les pinceaux.

Des juristes s'en amusent

"Je connais des gens qui disent que 'Le Moniteur belge' est inutile. C'est faux. Vous y trouvez de tout : des lois, des décisions, et maintenant des recettes de cuisine." D'autres s'en inquiètent : si on peut facilement repérer des grosses bourdes comme ça, les plus petites peuvent passer inaperçues. Ça a été corrigé, ce n'est plus visible.

Et heureusement pour tout le monde, ce n'était pas la version définitive du texte,ce n'était pas encore été publié officiellement, si ça avait été le cas on n'aurait pas pu le corriger,il aurait fallu publier un erratum mais la recette elle serait restée. Donc si ce soir, en l'honneur de nos amis belges, vous voulez vous faire des asperges au cantal,  n'hésitez pas !

  

Vous êtes à nouveau en ligne