Une découverte tuée dans l'oeuf (ou presque)

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Des archéologues ont retrouvé intact un oeuf vieux de 1 000 ans en Israël. Et ça ,'a pas échappé à Olivia Leray.

Je n'ai pas du tout le temps de vous parler du France-Allemagne de mardi soir parce que j'ai lu quelque chose d'extraordinaire sur le site de GEO qui vaut tous les matchs de foot du monde. Ça se passe en Israël, sur un ancien site industriel byzantin ou des archéologues sont en train de creuser, de chercher des vestiges de notre passé, de fouiller dans les archives de la terre. Bref, ils bossent quoi.

Et là, dans une fosse, qu'est ce qu'ils trouvent ? Qu'est-ce qu'ils déterrent ? Un oeuf de poule ! Un oeuf parfaitement préservé, vieux de 1 000 ans environ. Ça n'arrive absolument jamais. Un oeuf d'autruche oui, parce que la coquille est plus solide, mais un oeuf de poule, non, c'est beaucoup trop fragile. Et pourtant, il est là, parfaitement préservé, au milieu de déchets au fond d'un fossé ! 

Il y a eu un peu de casse !

L'histoire aurait pu être belle et on aurait tous pu commencer notre journée en nous disant que la science est extraordinaire. Mais là, le drame :  au moment de récupérer cette découverte inestimable au fond de la fosse, l'œuf a été cassé ! Les archéologues ont fissuré l'œuf vieux de 1 000 ans malgré toutes les précautions prises.   

Mais je vous rassure, tout n'est pas perdu. Les spécialistes ont réussi à le remettre en état. Une partie du jaune a été préservé et gardé pour des analyses ADN. Ça ne nous dira pas qui est arrivé en premier entre l'oeuf ou la poule mais c'est déjà ça !

Vous êtes à nouveau en ligne