Ma vie de confinée, premier défi : ne pas grignoter toute la journée

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Chaque jour, Olivia Leray nous fait vivre, avec légèreté, sa vie de confinée à cause de l'épidémie de coronavirus.

Défi relevé ! et ça c'est grâce aux auditeurs de franceinfo qui m'ont envoyé plein d'astuces. Pour ne pas manger n'importe quoi, n'importe quand, Philippe m'a par exemple conseillé de boire de l'eau, beaucoup, tout le temps. Ça, ça a bien marché.
Un autre auditeur m'a dit de faire quelque chose de manuel donc j’ai arrosé mes plantes, j'ai essayé de poser une étagère, ça, en revanche ça n'a pas fonctionné. On ne se refait pas mais au moins je n'ai pas mangé de gâteau.

Et puis il y a Nathalie qui m'a tout simplement dit de téléphoner à ma famille. Je pense qu'on l'a tous fait, lundi 17 mars : "Alors toi tu le vis comment ? Vous faites quoi ? Ça va ?" Du coup j'ai reçu une vidéo de ma nièce de trois ans qui a tout compris au confinement et qui me dit : "Si on ne va pas à l'école, c'est parce que quand on se fait des bisous, on peut tomber malade".

Mon objectif de la journée ce sera de sympathiser avec mes voisins, d'essayer de discuter avec eux depuis mes fenêtres puisque, comme après une hibernation, il y en a plein dont je découvre l'apparence, le visage, des personnes que je n'avais jamais vues à leurs fenêtres. Ce sera donc ça, le programme de ma journée ! Pareil : si les auditeurs ont des conseils pour bien faire connaissance avec les voisins depuis une fenêtre qu'ils me les fassent passer sur Twitter !

Vous êtes à nouveau en ligne