On ne pouvait pas le rater. Le joli temps de l'espionnage sur Instagram, c'est fini !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Bonne nouvelle pour notre vie privée. Le réseau social Instagram retire le bouton "Abonnements".

Cela se passe sur le réseau social Instagram. Que ton collègue, pas peu fier de sa blague, appelle peut-être "Amstramgram" juste avant d'enchainer avec "Face de book" pour Facebook mais bref, Instagram et son milliard d'utilisateurs dans le monde dont le but est de publier des photos de ton repas de midi, ton chien qui dort ou ton couple parfait. Le principe est le même que sur Facebook, tu as des amis, et tu peux donc accéder à leur profil et à tout ce qu'ils font. Avec notamment un petit bouton, "Abonnements" qui, jusqu'à mardi, te donnait la possibilité de scruter toutes les actions de tes amis. Une fonctionnalité appréciée par les stalkers. Mais Instagram, pour notre bien à tous, a décidé de dire stop !

Fin de l'onglet "Abonnement" 

Vous ne verrez plus ce que font vos amis. Et tant mieux, parce que c'est vrai, J'espionne, tu espionnes, nous espionnons. Il y a cette amie qui devient détective pour retrouver la nouvelle copine ou l'ex de Maxime. Parfois cette amie, c'est moi ! Pourquoi tu as mis "J'aime" sur cette photo ? Ca, c'est toi. Merci donc Instagram, mais on va pas se mentir, dans la vraie vie aussi on est comme ça. Jeter un oeil dans le caddy d'à côté pour avoir des idées, observer l'assiette qui arrive pour voir si oui ou non on va la prendre cette blanquette. Regarder comment son voisin s'occupe de ses plantes, Ah tiens il fait comme ça lui ? Comment elle se comporte, elle, dans le métro ? Si elle lit, je range mon téléphone. Que fait le monde à cette heure-ci ?

Alors merci Instagram, d'avoir débranché le bouton espionnage, même si je suis sûre que tu mises tout sur la fin d'une certaine autocensure et donc un boom d'activité. En revanche si quelqu'un connaît ce bouton dans la vrai vie, il serait vraiment bon de le supprimer.

Vous êtes à nouveau en ligne