On ne pouvait pas le rater. Le clash le plus improbable de l'année : Booba contre Michel Sardou

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Michel Sardou dit qu'il n'aime pas le rap violent. En réplique, Booba cite des extraits de la chanson du septuagénaire : "Je suis pour", chanson pour la peine de mort.

Deux salles, deux ambiances. Pour ceux qui ne connaissent pas Booba, alias B2OBA alias le duc de Boulogne-Billancourt, il s'agit d'un rappeur des Hauts-de-Seine. Vous avez peut-être déjà entendu son nom, souvenez-vous par exemple de la bagarre à l'aéroport d'Orly en juillet 2018 avec un autre rappeur. Vous devez aussi savoir que Booba aime bien proposer des combats pour régler ces différents. Et là vous me dites que vient faire Michel Sardou dans cette histoire ? Et bien dimanche chez nos confrères de France 2, Michel Sardou a dit ça : "Ce que je n'aime pas dans le rap, c'est le rap violent, le rap qui en veut à quelqu'un."  

Booba réplique sur Instagram  

Le rappeur s'est senti visé par ces critiques sur le rap violent. Il a donc publié sur les réseaux sociaux des extraits d'une chanson de Michel Sardou, pour lui rappeler qu'il avait chanté Je suis pour , pour la peine de mort. On est en 1976. Grosse polémique a l'époque, en pleine affaire Patrick Henry. Michel Sardou assume mais regrette le titre. L'histoire retiendra donc que c'est en ressortant ce titre que Booba a clashé Michel Sardou le 16 septembre 2019. Un conseil pour Booba :  ne pas trop énerver Michel Sardou parce qu'il est déjà bien en colère en ce moment. Souvenez-vous la semaine dernière il déclarait sur RTL : "Je hais ce siècle." 

Vous êtes à nouveau en ligne