On ne pouvait pas le rater. La fable de la marmotte et du renard

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La meilleure photo animalière 2019 montre la scène du combat entre un renard et une marmotte. Une scène où il y a conflit. Tout comme l'actualité de ces jours-ci...

Debout, le jour ! C'est le début du printemps sur les prairies du plateau tibétain, la neige a disparu, on aperçoit a nouveau de l'herbe verte et des roches, une femelle renard a trois petits à nourrir et les dents acérées. À quelque centimètres, nez à nez, il y a cette marmotte, debout sur ses pattes arrières. Surprise, pétrifiée, vaillante, mais déjà vaincue.

Elle est de ces rencontres qui terrifient quand on sort de chez soi après un long moment. Leurs deux mondes s'entrechoquent, c'est la mort et la vie, la marmotte est en danger et elle le sait.

La photo animalière de l'année 2019

Celle du chinois Yongqing Bao. Il vient de recevoir son prix. Et cette photo, je l'ai scrutée pendant de longue minutes mercredi. Et elle résonne. Elle tambourine dans mon crâne. Tour a tour, on est tous proie et prédateur, un coup renard, un coup marmotte. Parfois les deux en même temps, c'est selon, parfois tu n'as qu'une envie, c'est de chasser. Tout ce qui passe, tout ce qui bouge. Le doute, c'est ce que nous avons de plus intime dit Albert Camus, alors ces derniers jours, permettez-moi de douter, j'ai peur, et je ne suis que marmotte.

Pour l'enfant qui pleure sa maman voilée humiliée, je suis marmotte, pour les quatre jours qui suivent où on se demande si on avait le droit de l'humilier comme ça, je suis marmotte, je suis marmotte parce qu'il y a un nouveau présentateur sur CNews, quand on me dit qu'être homosexuel est un choix, je suis marmotte, pour les kurdes, je suis marmotte, pour le petit qui ne donne pas la main, je suis marmotte, pour tous ces magasins qui jettent la bouffe à la poubelle, je suis marmotte, pour les jeunes qui miment une rafale de kalachnikov devant un théâtre oû l'on va jouer Charb, je suis marmotte.

Je suis marmotte, surprise, vaillante, mais pétrifiée

Alors la paix, la paix. Foutons la paix à une dame qui était dans son droit, foutons la paix aux homosexuels qui veulent faire des enfants, foutons la paix au petit garçon qui ne veut pas tenir la main. Tu as bien raison mon petit gars, c'est plein de microbes une main, et puis se donner la main, c'est que pour les amoureux.
Foutons nous la paix.

Vous êtes à nouveau en ligne