Bientôt vos collègues en hologrammes dans votre salon

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Satya Nadella, patron de Microsoft, mise sur l'hologramme pour vivre les réunions virtuelles encore plus proches de la réalité. Et ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

L'heure est grave. Alors qu'on se croyait débarrassés de nos pires collègues, alors qu'on n'est toujours pas au point sur les réunions Zoom et que des gens passent encore un quart d'heure sans savoir comment enlever un filtre tête de chat sur leur visage, voilà que Microsoft nous balance un peu plus dans le futur, avec le lancement d'une plateforme ou les utilisateurs pourront faire des réunions en mode hologramme. BFM Tech le présentait comme ça l'an dernier : "Et d'un coup, pouf ! Micheline à côté de vous, paf, Christine à droite." J'adore mes collègues, mais présenté comme ça, ça ne donne pas franchement envie ce débarquement à l'improviste sur mon canapé.

Le principe, néanmoins, est plutôt simple : grâce à des lunettes de réalité augmentée, on pourra voir des objets et des images de personnes en hologrammes (entre autre, puisqu'on pourra aussi les voir en 3D) dans notre salon ou, à l'inverse, quelqu'un pourra voir tout le monde dans une salle de réunion, par exemple. On peut se parler, lever la main... Tous nos gestes sont retranscrits grâce aux capteurs des lunettes.

Et là, je me permets encore une fois d'émettre un doute : les réunions Zoom, le télétravail, tout ça, on a beaucoup critiqué mais l'avantage, c'est que tu es quand même un minimum peinard. Imagine, tu es là, tu attends tranquillement le début de la réunion et là derrière toi, Jean-Luc Mélenchon, enfin, son hologramme dans ton salon ! Non, vraiment, je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée. Surtout, j'ai hâte de voir les bugs avec l'hologramme, on n'a pas fini de s'embrouiller le cerveau.

Vous êtes à nouveau en ligne